Ce site internet utilise des cookies afin d’améliorer et personnaliser votre visite. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Piscines privées
Piscines privées

Les piscines privées sont caractérisées par des phases d'activité extrêmement courtes et de très longues phases de repos. De plus, très peu de gens utilisent la pièce pendant les phases d'activité. En d'autres mots, le conditionnement de l'air de la piscine se focalise sur la déshumidification et sur la fourniture constante de la température souhaitée. Un apport constant d'air frais n'est souvent pas nécessaire pour ce type d'utilisation. Cela permet d'avoir des coûts d'exploitation très faibles, en particulier pendant les mois froids. 

Un climatiseur central offre de nombreux avantages par rapport à des consoles posées au sol. La console posée au sol déshumidifie l'air de la piscine en amenant l'air, via une installation de réfrigération, jusqu'au point de condensation et en condensant l'eau transportée par l'air. L'air déshumidifié doit ensuite être réchauffé dans un registre de tirage pour garantir une température constante dans la piscine. Le climatiseur central à récupération de chaleur élevée réduit considérablement ces coûts de chauffage. Il permet de récupérer jusqu'à 80 % des calories contenues dans l'air repris de la piscine. Un climatiseur central permet également d'ajouter de l'air neuf pendant les mois d'été, et ce jusqu'à la ventilation libre. Cela permet d'améliorer le climat régnant dans la piscine et d'économiser sur les coûts d'exploitation.

Un climatiseur central est normalement installé dans une salle technique à l'extérieur du hall de piscine proprement dit et ne cause dès lors aucune gêne optique ou acoustique aux nageurs. Le guidage intelligent de l'air via des rails à fente permet d'éliminer la buée sur les grandes baies vitrées.

La planification d'une piscine privée doit toujours se faire de façon individuelle. Si l'habitation est chauffée avec une pompe à chaleur domestique (basse énergie), l'énergie de la pompe à chaleur peut également être utilisée pour climatiser le hall de la piscine. Dans de nombreux cas, il est également possible de transférer les calories excédentaires à l'eau neuve destinée à la piscine. 

Menerga assure !

Les systèmes compacts multifonction des séries ThermoCond 18, 23 et 28 ont été mis au point spécialement pour les piscines privées. Les installations sont équipées d'échangeurs de chaleur non corrodables en polypropylène. Contrairement aux séries ThermoCond pour piscines publiques, les séries 18, 23 et 28 fonctionnent la majorité de la journée de façon énergétiquement très efficace en mode air recirculé. Le taux de récupération de chaleur peut aller jusqu'à 80 %. Toutes les installations sont des systèmes complets avec commande et régulation intelligente, qui s'adaptent de façon entièrement automatique aux besoins. Le ThermoCond 28 est en outre équipé d'une pompe à chaleur supplémentaire. Si vous recherchez un confort supplémentaire comme une déshumidification de l'air neuf en été, optez pour les versions compactes de nos « grosses » installations ThermoCond, qui créent également un climat agréable dans les piscines privées.

Les installations Menerga utilisent toutes les ressources disponibles. La chaleur excédentaire du conditionnement d'air peut, par exemple, être transmise via un condensateur à eau de bassin raccordé à l'eau neuve destinée à la piscine.

L'intégration d'une pompe à chaleur domestique présente dans le bâtiment est possible en fonction de l'équipement de l'appareil. Cette dernière est branchée sur le registre de tirage pompe-eau chaude du climatiseur. En principe, les températures de départ basses (env. 35°) de la pompe à chaleur domestique ne suffisent pas pour chauffer le hall de piscine. C'est la raison pour laquelle le registre de tirage pompe-eau chaude est branché en amont du condensateur d'air. Combinés, les deux systèmes amènent l'air pulsé à la bonne température de façon très efficace. La pompe à chaleur domestique est en mesure de fonctionner avec un COP optimal aux mêmes températures de départ basses.