Ce site internet utilise des cookies afin d’améliorer et personnaliser votre visite. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Hôtels et restaurants
Hôtels et restaurants

Un véritable trésor d'énergie se cache dans la restauration. On le trouve dans presque chaque cuisine (et en particulier dans les cuisines industrielles) sous la forme de chaleur dégagée non utilisée.

Par le passé, on n'utilisait qu'une fraction de ce potentiel d'économie d'énergie, car l'air repris d'une cuisine est très sale. Malgré les opérations de séparation et de filtration, les aérosols gras sont entraînés dans l'installation. Cela entraîne des coûts d'entretien très élevés pour le remplacement des filtres et le nettoyage. En raison de leur construction, il n'est pas possible de procéder au nettoyage indispensable et complet, en profondeur, de bon nombre de climatiseurs centralisés, échangeur de chaleur compris. Les dépôts de graisse peuvent alors entraîner des dysfonctionnements, voire boucher l'échangeur de chaleur et le mettre hors service. En conséquence, bon nombre de cuisines ne sont pas équipées d'un climatiseur central avec récupération de chaleur. C'est ainsi que, jour après jour, une précieuse énergie s'échappe par les fenêtres. Pourtant, la chaleur dégagée suffirait à alimenter en énergie une grande partie du reste du bâtiment.

Menerga a mis au point spécialement pour le secteur de la restauration un tout nouveau système de nettoyage entièrement automatique et qui permet d'utiliser sans problème les climatiseurs centraux extrêmement efficaces de la série Adsolair pour récupérer la chaleur dans les cuisines et cuisines industrielles. Une planification globale des plafonds de ventilation et une climatisation centrale permet de récupérer presque toute la chaleur produite dans une cuisine. Il va de soi que les exigences relatives à l'air de la pièce définies dans la norme VDI 2052 sont remplies. La norme permet d'éviter les nuisances olfactives et la diffusion de mauvaises odeurs dans la cuisine et dans les pièces attenantes en évacuant rapidement et de façon sûre l'air vicié. De plus, la norme garantit aussi des conditions de travail confortables pour le personnel en cuisine (température, humidité et vitesse de l'air). 

Les hôtels sont de petits microcosmes composés de personnes toujours différentes et avec des exigences très diverses dans un grand nombre de pièces différentes. Les exigences pour une climatisation hôtelière efficace sont dès lors tout aussi diverses.

Les denrées alimentaires doivent être stockées à la cave dans une atmosphère tempérée, les salles de conférence doivent pouvoir passer du mode « pause » au mode « en service » en un clin d’œil, tandis que le client doit pouvoir régler lui-même la climatisation dans sa chambre. Quant aux odeurs d'un bon repas, elles doivent si possible rester à la cuisine et ne pas s'infiltrer dans le lobby qui reçoit des clients. La climatisation d'un hôtel dépend dans une large mesure de son taux d'occupation. Et le taux d'occupation dépend quant à lui ... d'une bonne climatisation. Chaque pièce a ses particularités. S'il y a une piscine, il faut y assurer la climatisation et la ventilation, mais également une déshumidification efficace pour garantir le bien-être des clients ainsi que pour protéger le bâtiment. La place réservée à la technique est généralement restreinte, et aucun appareil de ventilation ne doit venir enlaidir l'architecture de la façade. Très important enfin : la climatisation doit être aussi silencieuse que possible afin de ne pas perturber, pendant la nuit, le sommeil des clients.

Pour l'exploitant de l'hôtel, la climatisation constitue d'une part un avantage concurrentiel grâce au « climat de bien-être » créé, mais elle constitue aussi une grande partie de la facture d'énergie. C'est pour cela qu'elle nécessite des concepts écoénergétiques, orientés vers le futur et qui tiennent compte de toutes les conditions locales. Par exemple, est-il possible d'utiliser la chaleur dégagée par la cuisine pour préparer de l'eau chaude sanitaire ? Existe-t-il simultanément un besoin de chauffage et de refroidissement dans les bâtiments ? Et peut-on utiliser la chaleur du soleil pour refroidir ? Pour tous ces défis, une seule solution : Menerga. 

Menerga assure !

Pendant que les clients et le personnel profitent sans s'en rendre compte du climat idéal dans toutes les pièces, les installations tournent en coulisse pour satisfaire aux exigences les plus draconiennes. Il va de soi que cela se déroule de préférence dans le plus grand silence grâce à des technologies efficaces et à l'utilisation de silencieux. 

Compactes et prêtes à brancher, les installations Menerga peuvent également être installées dans des salles où d'autres technologies ne pourraient pas être placées. Qu’il s’agisse de ThermoCond pour la déshumidification et la climatisation efficace de piscines ou de Resolair pour une climatisation avec un niveau très élevé de récupération de chaleur, toutes nos installations ont en commun l'utilisation d'une quantité aussi faible que possible d'énergie. Les installations Resolair recourent par exemple à la récupération de chaleur régénérative, qui permet également de récupérer l'humidité. Cette technique permet d'atteindre le taux de récupération de chaleur le plus élevé du moment.

Lors du planning, nos ingénieurs tiennent compte de l'emplacement de l'installation, mais aussi du complexe dans son ensemble : quelle énergie est nécessaire et où, et comment peut-elle être mise à disposition et utilisée aussi efficacement que possible ? Chaque installation est configurée en fonction de son utilisation spécifique. Si par exemple un bassin de saumure est prévu dans la piscine de l'hôtel, la climatisation doit être prévue pour résister à l'air corrosif. C'est pour cela que Menerga a mis au point les appareils spéciaux de la série ThermoCond. Avec le planificateur, nous recherchons la meilleure solution possible pour votre hôtel. Un climat constamment favorable permet à l'hôtelier de fidéliser sa clientèle. Car ses clients ne reviennent que si le climat de l'établissement leur plaît.