Ce site internet utilise des cookies afin d’améliorer et personnaliser votre visite. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Bureaux, administrations et banques
Bureaux, administrations et banques

Quand on évoque la climatisation des bureaux et banques, on pense d'abord à la température, qui constitue un des mécontentements les plus fréquents parmi les employés. Mais le thème est beaucoup plus vaste que cela et englobe d'autres facteurs, comme l'humidité de l'air, le mouvement de l'air, le rayonnement thermique et bien entendu, la qualité de l'air.

La particularité des bureaux est qu'on y décèle souvent un excédent de chaleur en raison du nombre de personnes et d'équipements techniques tels qu'ordinateurs, copieurs ou éclairages. C'est pour cela que le refroidissement, la déshumidification et un bon échange d'air sont plus importants que le chauffage pendant les mois d'été. La température et l'humidité de l'air dans la pièce doivent donc rester constantes. La température doit pouvoir être réglée individuellement et il va de soi qu'il ne peut pas y avoir de courants d'air.

La climatisation des bureaux et administrations est notamment régie par l'ordonnance sur les lieux de travail. Cette dernière exige un « air respirable sain en quantité suffisante ». Mais une bonne climatisation est capable de bien plus que cela. Elle augmente le rendement et la motivation des collaborateurs. Son objectif est donc de créer un bon confort thermique. Ce dernier dépend non seulement des personnes et de la solution de climatisation, mais aussi de chaque pièce. La quantité de vitres par rapport à la surface de la façade est très élevée, en particulier dans les bâtiments modernes. Cela entraîne des oscillations rapides de la température de l'air dans la pièce. En raison de la méthode de construction sèche souvent utilisée, la capacité thermique des murs est très faible. Cela favorise également les fluctuations dans l'espace et le temps de la température de rayonnement et de la température de l'air. Un concept de climatisation intelligent diminue ces fluctuations et permet des réglages individuels dans les différentes zones de bureaux.

Menerga assure !

Pour répondre aux exigences sévères auxquelles la climatisation dans les bureaux doit répondre, Menerga propose tout particulièrement les séries Adconair et Adsolair à refroidissement « adiabatique » et une petite installation de réfrigération intégrée en complément. Une grande partie du refroidissement de l'air extérieur est assurée par le refroidissement « adiabatique ». L'installation de réfrigération intégrée permet de déshumidifier l'air neuf dans le deuxième étage de refroidissement, ce qui garantit un confort maximum dans toutes les pièces en été. 

Le chauffage postérieur pour une température d'air soufflée confortable est réalisé via un condenseur d'air intégré. Cela a deux avantages : le réchauffement de l'air soufflé après la déshumidification peut, d'une part, être réalisé « gratuitement », tandis que de l'autre, il augmente l'efficacité du groupe de froid. Sur ce système, l'indice de performance du système pour la production de froid tourne autour de 10. Lorsque la température est hivernale, le niveau d'efficacité avec la récupération de chaleur extrêmement efficace est supérieur à 78 %.

Si le bâtiment et l'utilisation des pièces nécessitent plus d'énergie de chauffage en lieu et place d'un besoin en refroidissement, les installations Resolair et Adconair sont tout indiquées en raison de leur indice très élevé de récupération de chaleur. Les exigences individuelles d'un bâtiment ainsi que l'utilisation peuvent être facilement clarifiées lors d'un entretien avec le service commercial de Menerga. Nous trouvons toujours la solution optimale pour vous.