Ce site internet utilise des cookies afin d’améliorer et personnaliser votre visite. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Commerces et entreprises artisanales
Commerces et entreprises artisanales

Que ce soit dans un centre commercial, un discount ou un garage, le bon climat influence le comportement d'achat de vos clients. Le client qui se sent à l'aise reste plus longtemps et achète plus. Même si le climat est un facteur inconscient, il a un impact important sur votre chiffre d'affaires. En même temps, la ventilation et la climatisation sont des facteurs importants pour chaque détaillant et exploitant de centre commercial. Dès que les portes des magasins s'ouvrent, la température et l'humidité doivent rester constantes. L'apport d'air frais doit toujours être irréprochable, même lorsque les clients sont très nombreux. Après la fermeture du magasin, il convient cependant de ramener le plus rapidement possible ces conditions optimales à un mode de fonctionnement éco-énergétique. Un réglage du volume en fonction des besoins constitue à ce propos un must absolu.

Même la configuration des pièces proprement dites peut influencer la climatisation. De grandes baies vitrées attirent les clients, mais représentent également une charge chaude ou froide importante. Cela ne constitue cependant pas un problème lorsque l'on utilise les bonnes techniques. Une récupération de chaleur efficace vaut de l'or en barre en hiver. L'utilisation de sources d'énergie alternatives, comme les effluents d'installations de froid industriel, ou l'utilisation d'un chauffage collectif, permet également de réaliser d'appréciables réductions des coûts d'exploitation. Cela dit, la réfrigération est très importante aussi, en particulier dans les magasins. Chaque magasin conçoit un éclairage ciblé, produisant ainsi une charge thermique non négligeable. Pendant l'été, le refroidissement par ventilation libre ne suffit en général pas. C'est ici que des concepts alternatifs comme le refroidissement indirect « adiabatique » ou la climatisation par sorption (que l'on appelle également « refroidissement avec le soleil ») peuvent être intéressants. 

L'installation optimale prévient les pannes, entraîne peu de frais d'entretien et offre une accessibilité optimale des composants. Les concepts d'entretien intelligents offrent une sécurité de fonctionnement supplémentaire.

Menerga assure !

En général, de très importantes quantités d'air sont déplacées dans les locaux commerciaux et artisanaux. Menerga propose pour cela des installations offrant un débit de 51 000 m3/h et plus, et qui peuvent évidemment être montées en toiture. Toutes les installations sont équipées d'une commande et d'un réglage intelligents et sélectionnent automatiquement le mode de fonctionnement optimal. Pour vous, cela signifie qu'un débit volumique d'air réduit en fonction des besoins est réglé après la fermeture du magasin, ce qui permet de réduire considérablement les coûts d'exploitation. Par contre, avant l'ouverture du magasin ou le début des activités, l'installation crée à nouveau les valeurs souhaitées dans les pièces. Si les besoins annuels en chaleur sont plus importants que les besoins en réfrigération, les installations Resolair atteignent, avec leur dispositif de récupération de chaleur régénérative, des valeurs pouvant atteindre 90 %. Des installations Adsolair sont utilisées pour satisfaire à un besoin de réfrigération plus élevé de manière économique. Les installations fonctionnent sur le principe du refroidissement « adiabatique », qui permet, en pulvérisant de l'eau sur l'air repris, de réaliser un abaissement de la température de l'air pulsé allant jusqu'à 12 K – sans consommer d'énergie. La climatisation par sorption fonctionne de manière tout aussi intelligente. Elle le fait en deux phases : déshumidification de l'air et refroidissement de l'air. L'air extérieur chaud passe dans une solution de saumure, où il est déshumidifié. L'air ainsi asséché passe ensuite dans un double échangeur de chaleur à plaques avec refroidissement indirect, où il est refroidi jusqu'à 12 K. La saumure chargée d'eau est quant à elle régénérée avec de la chaleur. La source de chaleur utilisée peut être une installation photovoltaïque, un réseau de chauffage collectif ou des effluents. La déshumidification de l'air et la régénération de la saumure se déroulent dans des circuits séparés. Cela permet de stocker la chaleur sans pertes et presque sans limite dans le temps dans un fluide, puis de la réutiliser précisément lorsque l'offre de chaleur n'est pas constante.